Les partenaires qui nous font confiance:

Logo BPOC avec Baseline

Agence de Balma
6, avenue de Toulouse
31130 BALMA

logo cycles motard

Logo Lafort

Agence de Balma

05 61 818 818

Logo Toulouse Bikes

Hommage à Jean Pierre - 16 avril 2017

Dimanche 16 avril, les membres du BOC ont rendu hommage à leur ami Jean-Pierre disparu il y a un an.

Ci joint le texte préparé par notre président Patrick, et lu par Gilles.

 

Mes chers amis du BOC,

J’ai sollicité Gilles pour lire ces quelques lignes.

Je suis vraiment désolé de ne pouvoir être présent ce matin parmi vous pour cet instant d’hommage et de recueillement, mais je suis de tout cœur avec vous.

Oui cela fait un an aujourd’hui que Jean-Pierre nous a quittés dans cet accident que je ne pourrais jamais oublier, passant brutalement d’un moment de plaisir à rouler ensemble à une tragédie.

J’ai bien sûr une pensée forte pour son épouse France, ainsi que toute sa famille, à qui la présence de Jean-Pierre manque terriblement. A nous aussi ton autre famille, les cyclistes du BOC, tu nous manques beaucoup, aussi bien dans les pelotons que dans la pensée. Tes amis te citent parfois lors de nos sorties, montrant un caractère dur et franc mais sans méchanceté, avec toujours un grand cœur et de la gentillesse.

Ce tragique accident a causé malheureusement le décès de Jean-Pierre, endeuillant notre club et toute la famille des cyclistes, mais il a engendré aussi 3 blessés graves dont 2 pour lesquels la guérison n’est pas terminée. Témoignons leur encore des messages de soutien pour leur remonter le moral, et prouvant aussi que notre club reste soudé dans la douleur.

Je vous demanderai encore une fois une très grande prudence sur la route, de ne pas prendre de risques inconsidérés et de respecter le code de la route. Je sais, même les automobilistes ne respectent pas toujours les cyclistes, ni même le code de la route (et j’en ai fait les frais il y a 2,5 semaines et je m’en sors qu’avec quelques contusions), mais nous ne sommes pas des justiciers et notre seule protection est le casque. Alors ne provoquons pas les autres usagers pour ne pas nous mettre en danger.

Avant de partir sur cette sortie dominicale, je souhaiterais qu’il soit fait une minute de silence pour notre ami disparu depuis maintenant un an.

 

Merci. Jean-Pierre, nous ne t’oublions pas, nous pensons et penserons toujours à toi.

Amicalement et sportivement.

Le président du BOC, Patrick CHEZE

 

Mes chers amis du BOC,
J’ai sollicité Gilles pour lire ces quelques lignes.
Je suis vraiment désolé de ne pouvoir être présent ce ma%n parmi vous pour cet instant d’hommage et
de recueillement, mais je suis de tout cœur avec vous.
Oui cela fait un an aujourd’hui que Jean-Pierre nous a qui+és dans cet accident que je ne pourrais jamais
oublier, passant brutalement d’un moment de plaisir à rouler ensemble à une tragédie.
J’ai bien sûr une pensée forte pour son épouse France, ainsi que toute sa famille, à qui la présence de
Jean-Pierre manque terriblement. A nous aussi ton autre famille, les cyclistes du BOC, tu nous manques
beaucoup, aussi bien dans les pelotons que dans la pensée. Tes amis te citent parfois lors de nos sor%es,
montrant un caractère dur et franc mais sans méchanceté, avec toujours un grand cœur et de la
gen%llesse.
Ce tragique accident a causé malheureusement le décès de Jean-Pierre, endeuillant notre club et toute
la famille des cyclistes, mais il a engendré aussi 3 blessés graves dont 2 pour lesquels la guérison n’est
pas terminée. Témoignons leur encore des messages de sou%en pour leur remonter le moral, et
prouvant aussi que notre club reste soudé dans la douleur.
Je vous demanderai encore une fois une très grande prudence sur la route, de ne pas prendre de risques
inconsidérés et de respecter le code de la route. Je sais, même les automobilistes ne respectent pas
toujours les cyclistes, ni même le code de la route (et jen ai fait les frais il y a 2,5 semaines et je m’en
sors qu’avec quelques contusions), mais nous ne sommes pas des jus%ciers et notre seule protec%on est
le casque. Alors ne provoquons pas les autres usagers pour ne pas nous me+re en danger.
Avant de par%r sur ce+e sor%e dominicale, je souhaiterais qu’il soit fait une minute de silence pour notre
ami disparu depuis maintenant un an.
Merci. Jean-Pierre, nous ne t’oublions pas, nous pensons et penserons toujours à toi.
Amicalement et spor%vement.
Le président du BOC, Patrick CHEZE
Mes chers amis du BOC,
J’ai sollicité Gilles pour lire ces quelques lignes.
Je suis vraiment désolé de ne pouvoir être présent ce ma%n parmi vous pour cet instant d’hommage et
de recueillement, mais je suis de tout cœur avec vous.
Oui cela fait un an aujourd’hui que Jean-Pierre nous a qui+és dans cet accident que je ne pourrais jamais
oublier, passant brutalement d’un moment de plaisir à rouler ensemble à une tragédie.
J’ai bien sûr une pensée forte pour son épouse France, ainsi que toute sa famille, à qui la présence de
Jean-Pierre manque terriblement. A nous aussi ton autre famille, les cyclistes du BOC, tu nous manques
beaucoup, aussi bien dans les pelotons que dans la pensée. Tes amis te citent parfois lors de nos sor%es,
montrant un caractère dur et franc mais sans méchanceté, avec toujours un grand cœur et de la
gen%llesse.
Ce tragique accident a causé malheureusement le décès de Jean-Pierre, endeuillant notre club et toute
la famille des cyclistes, mais il a engendré aussi 3 blessés graves dont 2 pour lesquels la guérison n’est
pas terminée. Témoignons leur encore des messages de sou%en pour leur remonter le moral, et
prouvant aussi que notre club reste soudé dans la douleur.
Je vous demanderai encore une fois une très grande prudence sur la route, de ne pas prendre de risques
inconsidérés et de respecter le code de la route. Je sais, même les automobilistes ne respectent pas
toujours les cyclistes, ni même le code de la route (et jen ai fait les frais il y a 2,5 semaines et je m’en
sors qu’avec quelques contusions), mais nous ne sommes pas des jus%ciers et notre seule protec%on est
le casque. Alors ne provoquons pas les autres usagers pour ne pas nous me+re en danger.
Avant de par%r sur ce+e sor%e dominicale, je souhaiterais qu’il soit fait une minute de silence pour notre
ami disparu depuis maintenant un an.
Merci. Jean-Pierre, nous ne t’oublions pas, nous pensons et penserons toujours à toi.
Amicalement et spor%vement.
Le président du BOC, Patrick CHEZE